1. Fuir l’impulsivité au profit d’une véritable intégration des sites E-commerce

    En matière de vente en ligne, les commerçants belges accusent un retard certain par rapport à leurs voisins : plus de 50% des consommateurs belges se tournent en effet vers des sites étrangers pour réaliser leurs achats. Apparu parfois comme une bouée de sauvetage lors de la crise sanitaire pour les commerces contraints de fermer leurs portes, le commerce en ligne ne s’improvise cependant pas.

    Lire la suite
Page suivante »

Nous sommes certifiés